Aller au contenu

Le decryptage YZ: La boum – Badaboum !

Le decryptage YZ: La boum – Badaboum !

Tout a commencé le 7 mars dernier avec la création d’un simple événement Facebook.
Le festival La Boum dans le bois de la Cambre annonce une programmation folle incluant plus
de 100 DJ de renommée internationale sur plusieurs scènes.

Un phénomène social 

Cet événement Facebook a fait le tour des réseaux sociaux. De nombreux DJ et artistes connus tels que David Guetta, Daft Punk, Dj Snake, Nicki Minaj, Lost Frequencies, Calvin Harris, Tiësto et Skrillex ont apporté leur soutien. 

C’est un véritable phénomène belge. Depuis sa création, le nombre de participants et intéressés n’ont pas cessé d’augmenter, jusqu’à atteindre 69.5 mille personnes à l’approche du 1 avril 2021! 

Un phénomène social [média]

Un phénomène social [média]

Un phénomène social [média]

La Boum

L’événement aura rassemblé près de 70 mille personnes dont 18,6 mille participants et 51 mille intéressées.

Tout le monde y est allé avec un petit post humoristique sur la page de l’événement. 

Nous aussi à L’Agence de PUB, on y a cru un instant… On avait réservé une tente, mis les boissons au frais, préparé les petits fours …  Les Stones avaient dit YES ! 

Bref, jusque là, cela nous avait bien fait rire.

En examinant d’un peu plus près cet événement Facebook – hormis sa date du 1er avril, son contexte en cette période, et surtout, sa programmation incroyable – on comprend vite la supercherie.

“Un véritable événement Facebook pour une supercherie qui aura eu le mérite de faire rêver durant quelques semaines une population Belge  fatiguée de plus d’un an de mesures COVID”.

Créer un événement sur Facebook est un jeu d’enfants, mais parvenir à réunir des milliers de participants intéressés en moins d’un mois est une toute autre affaire.

On y trouve une grande diversité plutôt représentative de la société Belge.

La BOUM en chiffres

69.5 K total 18,6 K participants 51 K intéressées.

L’engouement autour de l’événement a été exceptionnel en un mois de temps. Des milliers de partages, de commentaires et de likes…avec des centaines de publications de la communauté prolongeant avec humour le contexte virtuel du pseudo festival. Sans compter les retombées médiatiques traditionnelles qui ont amplifié l’effet d’annonce de cet événement fictif ! 

Les dernières heures après la mise en black-out et la suppression des milliers de posts sur la page Facebook de l’événement d’origine, des centaines de clones ont surgi avant l’heure fatidique qui allait rassembler quelques milliers de jeunes dans le bois de la Cambre à Bruxelles.

Pour vous donner une idée, l’évènement Facebook de Tomorrowland “Week-end 1” à Boom en Belgique lors de l’été 2019 a fait une audience de participants de :

94,1 K total 37,4 K participants 56,7 K intéressées.

N’oubliez pas de prendre rendez-vous avec ce véritable festival d’origine belge offrant une programmation éléctro exclusive d’une qualité inégalée partout dans le monde, le tout dans un bon esprit et sans le moindre risque.

La Boum en chiffre

Sur le site de Tomorrowland et de nombreux lives sur la page facebook Tomorrowland

Pour la petite histoire: Les chiffres sur le terrain (champ de bataille).

Dès la fin de journée du 1er Avril 2021, ce sont plus de 2 000 jeunes qui se sont rendus sur les pelouses du bois de la Cambre pacifiquement, accueillis par une immense armée de policiers à pied, à cheval, autopompe, bus, camion, moto, vélo, hélicoptères…  presque aussi nombreux que les participants. 

“Les participants étaient majoritairement des jeunes âgés de 16-18 / 18-24 ans”

Au passage, une belle entrave à l’écologie si chère aux jeunes générations, au vue de l’empreinte carbone et du massacre de la faune et la flore qu’ils ont laissé au bois de la Cambre… Heureusement que Greta Thunberg n’était pas là pour assister au spectacle ! On va lui demander, depuis le temps qu’on n’a pas eu de nouvelles…

-What do you think about this, Ms Thunberg?  

https://www.facebook.com/gretathunbergsweden ?

Il y avait même des drones qui survolaient les jeunes festivaliers en diffusant des messages de dissuasion, dont celui de “dégager”. Comme quoi, le ton était donné, et la chute encore plus haute en matière d’évolution des relations avec notre bonne vielle maréchaussée. 

Advint alors ce qui devait arriver : la police encercla, rabattit, poussa, bastonna, gaza … Et même la cavalerie chargea la foule – fauchant au passage une jeune femme à moitié nue.  

Entre-temps, un témoignage rassurant sur l’état de santé de la jeune femme nous est parvenu :
Je venais de me faire arroser par une autopompe, donc j’étais déjà sonnée. Spontanément, j’ai enlevé mon t-shirt pour le tordre car il faisait un peu froid. Mais je n’ai même pas eu le temps de tourner la tête que la cavalerie m’est passée dessus”, explique-t-elle sur Facebook.”
Source: LaLibreBelgique

A l’issue de cette bataille digne d’un second Waterloo, une bonne vingtaine de personnes furent blessées, et une trentaine privées de liberté. On recense également pas mal de dégâts matériels. 

Les médias indépendants & participatifs

Sur le terrain, on a retrouvé des médias indépendants comme BAM – Belgian Alternative Média*,  Kairos presseBelgium united for freedom (…)

Un nouveau type de journalisme se développe activement, diffusé en direct sur les réseaux sociaux et à l’initiative des citoyens. Ils viennent de plus en plus sur le terrain, tels des reporters de guerre couvrant le siège de Sarajevo, nous montrant une réalité brute et moins vidée de sa substance face aux médias traditionnels qui retransmettent tous les actualités sur la même onde monocorde.

“Les médias dits traditionnels ont-ils une responsabilité éthique vis à vis des citoyens?” 
“Les médias indépendants sont-ils l’avenir du journalisme?”.

Où se trouve la frontière entre organe de propagande gouvernementale et journalisme,
selon la grille d’analyse des médias de masse américains mainstream proposée par Edward Herman et Noam Chomsky ?

C’est un débat journalisme et médias qui reste ouvert… L’avenir nous le dira.

BAM n’est pas à confondre avec la Belgian Association of Marketing, qui est la plus grande association de marketing en Belgique. Cette communauté ouverte a rassemblé les membres, les initiatives et les expertises de STIMA, BDMA et IAB Belgium pour créer une nouvelle plateforme de contacts et d’échanges unique. 

Suivez également La Petite Radio, un projet de média participatif indépendant qui s’exprime
pour l’instant en relais (partage), témoin de son temps en mode “no comment” par l’image. 
La Petite radio recherche des collaborateurs et des partenaires : journalistes, dessinateurs, animateurs, rédacteurs, photographes, caméramans…La petite radio

https://youtu.be/nsdfZ-HEDDc

Interlude musical

La boum badaboum

Interprétée par Minouche Barelli.
Chanson écrite et composée par Serge Gainsbourg, présentée au concours de l’Eurovision en 1967. La chanson fait arriver Monaco à la 5ème place ! Résultat honorable, pour une chanson que tout le monde a oubliée !

Qui sont les créateurs de l’événement La Boum?

“Ceci n’est pas une PIPE”

Ceci n’est pas une PIPE

“A la base, c’est plutôt un mouvement surréaliste, un ceci n’est pas une pipe à la Magritte.”

– Les organisateurs masqués de L’Abîme

Les organisateur se revendiquent comme un petit collectif de libres penseurs appelé “L’Abîme”, composé d’artistes et de personnes du secteur événementiel, dont un musicien, un peintre et un acteur de films érotiques”. 

Site du collectif Labime.be

Source – l’interview LeLibre-LaDH
lien & vidéo de l’article LADH – par Pierre-Yves Paque

La Boum 2

La boum 2

Une suite est-elle prévue? Le fameux collectif L’Abîme annonce en effet l’organisation d’un nouvel événement dans le Bois de la Cambre, le 1er mai 2021.

lien vers la page de l’événement : https://fb.me/e/2jMS4sqEA
Site officiel du collectif 

Cet événement semble connaitre le même succès que le premier opus, avec déjà plus de 21K de personnes intéressées par le concept, dont 6,5K affirmant vouloir y participer.

Une réponse à la lettre ouverte de la ministre de l’intérieur:

Le collectif affirmait la veille du 1er Avril avoir des plans pour la suite, mais leurs intentions n’ont pas tardé à se faire connaître en réaction à la lettre ouverte de la ministre de l’intérieur.

Source De Standaard & LeSoir (lien)

La date du 1er Mai

Cette date coïncide avec l’appel du secteur de l’Horeca à rouvrir ses portes le même jour, sans compter les habituelles manifestations syndicales liées à la fête du travail (…)

De son côté, Madame la ministre de l’Intérieur, Annelies Verlinden, juge le 1er mai trop tôt. Elle affirme être ouverte au dialogue, cependant:  “La date du 1er mai est un peu trop tôt pour organiser un tel événement, mais elle est ouverte au dialogue. Néanmoins, pour avoir ce dialogue, il faut aussi savoir avec qui parler. “

Sans être un devin, cela promet une belle zizanie, mes Gaulois! 

Un agenda à suivre …

A propos de L’Agence de PUB

Agence de publicité, conseil en stratégie de marque & média tout point de contact.

Fondée en 2016-17  par Pascal WoutersL’Agence de PUB est une jeune agence 
revendiquant un ADN créatif qui remet les valeurs créatives et une passion pour les marques convergeant vers un focal stratégique média intégré et adapté à la marque au coeur de ses intentions. Elle agit principalement en omnicanal, ce qui lui permet d’atteindre des stratégies 360° soutenues par l’Inbound, le growth marketing et le content marketing, en faisant appel à l’influence marketing.
En s’imprégnant des méthodologies de type “startup” (lean startup), cette petite agence se rêve en agence du 21ème siècle, tout en remettant l’humain au centre. L’Agence grandit en collaborant essentiellement  avec des partenaires et des freelances ultra spécialisées, en vue d’une croissance plus souple en phase avec la tendance actuelle.

La Boum 2

Une réponse à la lettre ouverte de la ministre de l’intérieur, Mme Annelies Verlinden.

“Votre mission, si vous l’acceptez madame la ministre, puisque vous nous avez proposé votre aide, est de nous accorder l’autorisation officielle, ainsi qu’une date pour l’organisation d’une BOUM 2 dans le bois de la Cambre et, si vous le jugez nécessaire, de nous proposer des règles sanitaires qui prendraient en considération les avis de spécialistes dont certains estiment que le risque de ce genre d’événement est minime et pourtant tellement vital à notre jeunesse. Ne serait-ce pas là un bel hommage à rendre à nos sacrifices consentis pour nos ainés ?“, affirme le communiqué du collectif L’Abîme, qui ajoute qu’il “ne (nie) pas l’encombrement des hôpitaux” mais ne veut pas “ignorer l’impact négatif du confinement sur la totalité de la population”, jugeant de “lois liberticides“ et parlant de “répression policière” et “d’usage de la peur”.
“Nous demandons d’ailleurs la clémence de la justice pour nos camarades sanctionnés par la police pour le simple crime d’avoir été présent au bois de la Cambre et d’avoir fait face à la répression disproportionnée dont ils ont été témoins et victimes”, ajoute le collectif à l’attention de la ministre de l’Intérieur, avant d’ajouter que L’Abîme ne fait “que coordonner une envie populaire et naturelle de se rassembler et de faire la fête”.

Besoin de l’agence pour une opération de communication? 
Contactez L’Agence info@lagencedepub.be

 Obtenez le jeton de L’Agence de PUB pour une consultation offerte !